Transfert de savoir-faire

27. févr., 2014

Le secteur industriel et notamment les services de maintenance sont impactés par les départs à la retraite de leurs techniciens  Ceux-ci risquent de partir avec l’historique des connaissances acquises dans l’identification et le traitement des pannes machines ainsi que les moyens, trucs et astuces développés pour y remédier au plus tôt.

Il s’en suit :  

  •  Des  temps d’intervention sur équipements plus longs,
  •   Des niveaux de performance en dessous des objectifs attendus,
  •   Des TRS et TNP en décroissance,
  •  Des surcoûts  de formation et d’intervention des fournisseurs ,
  •   Une maintenance débordée par des interventions  de réglages , de traitement des défauts et des petites pannes ,
  •   Une fuite des savoir-faire lors des départs de ces experts
  •   ….

 

Une des solutions consiste à déstocker les savoirs et savoir-faire acquis au cours de leur carrière et formaliser les supports nécessaires à la transmission de compétences (Référentiels de tâches, supports pédagogiques, standards d’intervention, matrices d’aide à la décision, modes opératoires,…) afin de transférer au plus près des équipements les bonnes pratiques de diagnostic et de dépannages.

Le technicien de maintenance devra alors jouer un rôle de tuteur auprès de son remplaçant et veiller à son niveau de compétences réellement mises en œuvre sur le terrain.

 

Nos expériences vécues nous amènent à quelques recommandations :

  • Dans un premier temps, faciliter l’adhésion de vos techniciens de maintenance sur ce projet  en menant une réflexion préalable de l’encadrement sur :
    •  Les enjeux et objectifs du projet,
    • Les leviers et freins éventuels à travailler,
    • Les conditions de réussite du projet ,
    • Les ressources  nécessaires,
    •  Les systèmes de reconnaissance (notamment la fonction d’expert technique)
    • Le plan de communication auprès des intéressés et autres fonctions du service

 

  • Dans un second temps, accompagner  les techniciens de maintenance dans cette nouvelle mission,
    •  Formation au tutorat,
    •  Formalisation des tâches attendues / typologie d’équipements,
    • Ade dans la conception et la réalisation de documents pédagogiques  aux postes ( Gammes ou standards d’intervention, Matrices de décisions, modes opératoires,…)

 

  • Puis solliciter leur expertise (accumulée au fil du temps) pour travailler sur :
    •   Des approches diagnostic rapide de pannes,
    •  Base de données AMDEC produits/process,
    •   Accompagnement des techniciens et opérateurs dans leur montée en compétence sur les réglages machines,
    •   L’Assistance Technique à la Production (ATP)

 

Notre documentation est accessible sur simple demande à : serge.lecardinal@decis-slc.fr